Liste des articles
Illustration flotte automobile de demain

Ecologie

Modifié le 28/08/2023

Flotte automobile : les énergies d’avenir pour les professionnels

Renseignez-vous sur les solutions de mobilité d’avenir pour votre flotte automobile avec des énergies propres et performantes, comme l’hydrogène ou le GNV.

Les solutions de mobilité d’une entreprise jouent un rôle prépondérant dans sa compétitivité et la pérennité de son activité. La gestion d’une flotte auto nécessite de bien choisir ses véhicules en fonction de leurs performances et des besoins spécifiques de l’entreprise, mais également selon le type de carburant utilisé. En accord avec la stratégie de fleet management, quelles sont les perspectives d’avenir en matière d’énergie pour une flotte automobile ? 

Véhicules diesel et essence, état des lieux du parc auto aujourd’hui

Bien que les parts de marché diminuent, le diesel demeure dominant dans le parc auto français, en comparaison des moteurs à essence. Toutefois, l’emploi de ce type d’énergies pour les flottes automobiles présente un impact au niveau de la taxe sur les véhicules de société (TVS). En effet, le barème dépend du taux d’émission de CO2 (mesures réalisées selon les normes WLTP (ou NEDC). Dans ce contexte, les évolutions technologiques permettent d’investir dans des solutions d’avenir, comme les véhicules à hydrogène ou les véhicules au gaz. 

Quelles énergies choisir pour mon parc automobile ?

Pour le gestionnaire d’une flotte automobile, les énergies des véhicules sont une composante essentielle du total cost of mobility (TCM). Il n’y a pas de carburant de prédilection à proprement parler. Vous devez identifier vos besoins, ainsi que la nature de vos trajets. Dans l’idéal, orientez votre charte de véhicules (ou car policy) vers une stratégie de mix énergétique. Le principe permet de moduler l’emploi de vos véhicules suivant la distance à parcourir, la consommation estimée et la récurrence des déplacements. À terme, cela vous fera économiser du carburant. 

Véhicules hybrides et électriques

Avec une amélioration constante de leur autonomie et une augmentation des stations de recharge, le parc de véhicules électriques ne cesse de se développer en France, comme à l’étranger. Leur fonctionnement demeure parfaitement silencieux et propre. À l’heure actuelle, la technologie se focalise essentiellement sur les voitures et les véhicules légers, même si elle est applicable à d’autres solutions de mobilité, comme les deux-roues. 

Il est possible de réaliser de longs trajets, mais les déplacements urbains sont généralement privilégiés. Pour les véhicules hybrides, les atouts sont similaires. Il n’y a toutefois pas d’exonération sur la TVS comme pour les moteurs électriques. Cependant, ils bénéficient d’une fiscalité avantageuse avec la TVS pour véhicules hybrides, ainsi que de subventions dispensées par les collectivités territoriales ou l’État. 

Véhicules à hydrogène

La technologie des véhicules à hydrogène se décline pour les voitures de fonction, comme pour les poids lourds. Le système convient pour parcourir de longues distances. L’autonomie escomptée est comprise entre 400 et 500 kilomètres. À moyenne échéance, il sera possible d’atteindre 1 000 kilomètres d’autonomie. Faire le plein de carburant prend également moins de temps que la recharge d’une batterie électrique. Les économies de carburant et le gain de temps sont donc avérés pour optimiser la gestion de votre flotte auto. 

Véhicules au gaz

Une flotte automobile peut aussi être constituée de véhicules au gaz. On distingue alors le GNL (Gaz Naturel Liquéfié) du GNC (Gaz Naturel Comprimé). Là encore, l’autonomie constitue le point fort de ce carburant. L’implantation de stations de GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) tend à se développer sur le territoire français. On en compte actuellement une vingtaine avec un objectif excédant la centaine de points d’alimentation d’ici 2025. 

Les Zones à Faibles Émissions mobilité (ZFE-m)

En parallèle aux différentes énergies pour flotte automobile, l’État met en place des dispositifs pour réduire les émissions polluantes. C’est le cas avec la vignette Crit’Air pour flotte automobile. Celle-ci s’adresse aux véhicules légers, aux utilitaires, aux deux-roues et aux poids lourds. Elle permet de circuler dans les Zones à Faibles Émissions de mobilité (ZFE-m), ainsi que dans les Zones à Circulation Restreinte (ZCR). Elle peut présenter une obligation permanente ou ponctuelle, notamment en cas de pics de pollution. La classification des véhicules (0 à 6) dépend des mesures prises selon les normes WLTP ou NEDC

Les économies de carburant passent aussi par des moyens de paiement adaptés aux besoins des gestionnaires de flotte auto. La Carte carburant pro E.Leclerc vous donne droit à de nombreux avantages et l’accès à plusieurs services. Entretien des véhicules dans les centres auto, facilité de passage aux gares de péage, pistes pour poids lourds, mise à disposition de stations de lavage… En plus de pouvoir mutualiser vos contrats de flotte et les frais afférents, le système est parfaitement sécurisé. Vous avez la possibilité d’instaurer des plafonds de dépenses, de délimiter la zone géographique d’utilisation ou encore d’effectuer un suivi de consommation pour votre flotte automobile. L’offre s’adapte aux véhicules hybrides, électriques, diesel ou essence. Les stations-service E. Leclerc proposent en effet des points de charge et des pompes pour AdBlue. Renseignez-vous sur les infrastructures qui bénéficient de ces équipements d’avenir. 

Encore une question ?