Liste des articles
Rouler sans adblue

Gérez malin

Modifié le 09/12/2021

Rouler sans AdBlue 

ce qu’il faut savoir pour une meilleure gestion de votre flotte automobile

Destiné à rendre les véhicules diesel moins polluants, l’AdBlue se trouve dans un réservoir spécifique sur la plupart des véhicules diesel aujourd’hui commercialisés en France. Comme le gasoil, l’AdBlue est un produit indispensable à la bonne utilisation du véhicule. Rouler sans AdBlue est techniquement et théoriquement impossible, à moins de contourner la loi. Découvrez ce qu’il faut savoir sur l’utilisation de l’AdBlue.

Peut-on rouler sans AdBlue ?

En théorie, la réponse à cette question est non. Le système AdBlue, associé à la technologie SCR, est conçu de telle manière qu’un réservoir d’AdBlue vide empêche le démarrage du moteur. Pour mieux comprendre comment fonctionne l’AdBlue, il faut s’intéresser à son rôle sur un véhicule diesel. De par sa composition, l’AdBlue participe au bon fonctionnement de la technologie SCR qui permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote des véhicules diesel. En pratique, le rôle de l’AdBlue, transformé en ammoniac sous l’effet de la chaleur du tuyau d’échappement, se résume à convertir les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote inoffensif. 

Sans AdBlue, la technologie SCR ne peut plus assurer sa mission. Pour éviter qu’un véhicule diesel émette ces oxydes d’azote, la technologie AdBlue et la technologie SCR bloquent donc le démarrage du moteur en cas de réservoir vide. C’est la panne sèche. Il existe, il est vrai, des dispositifs électroniques conçus pour pouvoir contourner la technologie SCR et neutraliser le réservoir AdBlue. Avec un tel dispositif, il est donc possible de rouler sans AdBlue. Cette méthode est en revanche totalement illégale, et expose les contrevenants à des sanctions en cas de contrôle.

Comment redémarrer après une panne d'AdBlue ?

La solution la plus efficace (et la seule véritablement conseillée) pour redémarrer après une panne d’AdBlue consiste à faire l’appoint ou le plein d’AdBlue. Il existe des bidons d’AdBlue commercialisés dans les centres auto, qui peuvent permettre de faire l’appoint dans le réservoir et relancer le moteur. La composition de l’AdBlue est telle qu’il est recommandé d’effectuer cette opération en prenant un maximum de précautions. Si le véhicule se trouve à proximité d’une station-service, il est également possible d’amener le véhicule jusqu’à une pompe pour faire le plein. Les stations-service E. Leclerc sont pour la plupart équipées d’une pompe AdBlue, qui permet d’alimenter le réservoir et de redémarrer le véhicule. Certains conseillent enfin de mettre de l’eau dans le réservoir au lieu de l’AdBlue pour tromper le système et faciliter le démarrage du véhicule. Cette méthode demeure toutefois rigoureusement déconseillée par les professionnels de l’automobile.

Quand refaire le plein d'AdBlue ?

Comme pour l’essence ou le gasoil, il est nécessaire de refaire le plein avant que le réservoir soit à sec. Contrairement à l’essence ou au gasoil, il n’existe toutefois pas de jauge pour évaluer la quantité d’AdBlue restante dans le réservoir. Inutile pour autant d’évaluer quotidiennement votre consommation d’AdBlue et d’anticiper le plein. La technologie AdBlue est conçue pour qu’un voyant lumineux s’allume sur le tableau de bord du véhicule lorsque le réservoir est bientôt vide. En moyenne, un voyant AdBlue allumé signifie que le véhicule peut encore parcourir 2 400 kilomètres avant de tomber en panne sèche. Sur de nombreux véhicules, les indications se veulent souvent plus précises, avec l’affichage du kilométrage restant à parcourir avant la nécessité de faire le plein d’AdBlue. Comme pour l’essence ou le gasoil, il est évidemment conseillé de ne pas attendre le dernier moment avant de faire le plein.

Quelle est l'autonomie d'AdBlue sur une voiture ?

L’autonomie d’AdBlue varie énormément selon les différents types de véhicules. Certains véhicules affichent par exemple une autonomie AdBlue de plus de 20 000 km, quand d’autres se limitent à presque moitié moins. De nos jours, la plupart des véhicules diesel dotés de la technologie et du système AdBlue disposent d’un réservoir et d’une autonomie AdBlue qui permettent de ne pas avoir à faire le plein entre deux révisions du véhicule. Néanmoins, le rythme de conduite peut avoir une influence sur l’autonomie et la consommation d’AdBlue. Dans ce cas, il sera nécessaire de faire l’appoint ou le plein d’AdBlue avant la prochaine révision prévue du véhicule. Pour cela, plusieurs options possibles :

  • l’appoint d’AdBlue à l’aide d’un bidon commercialisé dans les points de vente spécialisés ;
  • le rendez-vous chez un professionnel ;
  • le plein en station-service dotée d’une pompe AdBlue.

À noter que les tarifs de l’AdBlue ne sont pas les mêmes en fonction de l’option choisie. Le plus souvent, les prix sont plus attractifs en station-service. C’est d’autant plus le cas si vous décidez de vous rendre dans une station-service E. Leclerc et que vous présentez votre Carte carburant pro E. Leclerc.

 

Encore une question ?