Liste des articles
Voyant AdBlue

Décodeur

electron.news.changed_on 24/11/2021

Voyant AdBlue® allumé : les bons réflexes à adopter

Sur les véhicules diesel, il arrive parfois que le voyant AdBlue® s’allume. À prendre comme un message d’alerte, l’apparition de ce voyant lumineux doit inviter le propriétaire du véhicule à prendre les mesures qui s’imposent dans les plus brefs délais. Mais comment fonctionne le voyant de l’AdBlue® ? Explications.

Où se trouve le voyant AdBlue® sur mon tableau de bord ?

Comme tous les voyants d’alerte, le voyant AdBlue® se manifeste sur le tableau de bord du véhicule. Selon les constructeurs, il peut prendre une forme différente. Sur les véhicules les plus récents, un message d’alerte (« faire l’appoint d’AdBlue® », en français ou en anglais) accompagne souvent le symbole d’un petit bidon à essence. Le voyant peut également s’allumer sous la forme d’une pompe à essence sur laquelle apparaît la mention AdBlue®. Il convient, pour éviter toute mauvaise interprétation, de se référer au manuel constructeur pour avoir une idée précise du voyant AdBlue® sur le véhicule concerné.

Que signifie un voyant AdBlue® allumé ?

Un voyant AdBlue® allumé signifie que le véhicule va bientôt manquer d’AdBlue®. Cette solution aqueuse, qui est en réalité le nom commercial de l’AUS 32 (Aqueous Urea Solution), est indispensable au bon fonctionnement de la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction, ou réduction catalytique sélective). Le rôle de l’AdBlue® s’inscrit plus largement dans un contexte de diminution des émissions de CO2 des véhicules diesel. La composition de l’AdBlue® est telle que la substance est capable de convertir les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote inoffensif. Cette solution contient environ un tiers d’urée, et deux tiers d’eau déminéralisée. En cas de voyant allumé, le conducteur dispose, en moyenne, d’une marge de 2 400 km d’autonomie pour faire le plein d’AdBlue®. Le kilométrage restant est d’ailleurs très souvent indiqué sur le tableau de bord.

Comment éteindre le voyant AdBlue® ?

Le voyant s’éteint automatiquement une fois le plein d’AdBlue® réalisé. L’opération peut ne pas être instantanée et il n’est pas rare de conserver le voyant allumé encore quelques minutes après avoir fait le plein. À noter qu’il est nécessaire d’injecter au minimum 4 litres dans le réservoir pour voir le voyant s’éteindre. Si ce dernier reste allumé malgré le plein, un dysfonctionnement du système peut en être à l’origine. Il est alors essentiel de se rapprocher du constructeur automobile pour une inspection plus approfondie du véhicule et l’identification du problème.

Peut-on rouler sans AdBlue® ?

Il n’est techniquement pas possible de rouler sans AdBlue®. Les véhicules diesel dotés de la technologie SCR embarquent en effet un dispositif électronique qui empêche tout simplement le moteur de démarrer lorsque le réservoir d’AdBlue® est à sec. Il est donc important de veiller à faire le plein au bon moment afin d’éviter la panne et le recours à un dépanneur. En théorie, l’entretien régulier du véhicule évite de se retrouver avec un voyant AdBlue® allumé, et donc confronté à la situation de devoir faire le plein. Les constructeurs prévoient en effet une autonomie et une consommation d’AdBlue® suffisantes pour que le conducteur n’ait pas à s’en soucier entre deux révisions de son véhicule. Le cas échéant, il existe plusieurs possibilités pour faire le plein d’AdBlue®.

Où faire le plein d’AdBlue® ?

Les stations-service E.Leclerc offrent aux automobilistes, pour la plupart d’entre elles, la possibilité de faire le plein d’AdBlue®. Il est assez facile de les identifier à la couleur bleue de la pompe et à l’étiquetage AdBlue®. L’avantage en privilégiant cette solution, c’est que vous bénéficiez d’un tarif au litre inférieur au prix de l’AdBlue® commercialisé en bidon. En souscrivant à la Carte carburant pro E.Leclerc, vous profitez par ailleurs de tarifs de l’AdBlue® encore plus attractifs (en plus des tarifs attractifs sur le gasoil). Dans une station-service qui propose de l’AdBlue®, il est important d’utiliser une pompe adaptée aux véhicules légers. Les poids lourds peuvent en effet également faire le plein de cette solution aqueuse, mais avec un débit plus élevé et inadapté au réservoir AdBlue® d’un véhicule léger.

Les concessionnaires et les centres auto constituent par ailleurs deux alternatives possibles à la station-service E.Leclerc. Faire le plein auprès d’un professionnel est aussi un bon moyen de vérifier le système AdBlue®. C’est aussi l’occasion d’en savoir davantage sur comment utiliser l’AdBlue® en cas de besoin. Pour éviter la panne sèche d’AdBlue®, il est enfin possible de se procurer un bidon de cette solution aqueuse. L’AdBlue® est le plus souvent vendu sous la forme d’un bidon de 5 à 10 litres. Attention toutefois à la qualité de cette solution aqueuse (le bidon doit porter la mention ISO 22241) et à la manipulation de l’AdBlue® au moment de remplir vous-même le réservoir.

 

Encore une question ?