Liste des articles
Bidon adblue

Gérez malin

electron.news.changed_on 29/11/2021

AdBlue® : quelle est sa composition ?

L’AdBlue® permet de réduire les émissions polluantes de votre diesel.

Les normes européennes visant à baisser les émissions de CO2 des véhicules sont toujours plus strictes. Sur les véhicules diesel récents, le système SCR permet de réduire les émissions polluantes. Il nécessite un produit appelé AdBlue®. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l'AdBlue® : composition, dangerosité, disponibilité

Qu'est-ce que l'AdBlue® ?

AdBlue® est une marque déposée par l'association allemande de l'industrie automobile (VDA). Il s’agit du nom commercial de l’AUS 32 (aqueous urea solution). L’AdBlue® est une solution aqueuse d’urée, nécessaire au fonctionnement de la technologie SCR (selective catalytic reduction, ou réduction catalytique sélective). La technologie SCR équipe tous les véhicules à moteur diesel récents pour leur permettre de répondre aux exigences de la norme Euro 6. Le système SCR est aussi présent sur les poids lourds depuis 2006.

La réduction catalytique sélective permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOX) des véhicules diesel. Ce système permet notamment aux diesels récents de circuler dans les ZFE (Zones à faibles Émissions métropolitaines). Néanmoins, dès 2024, plus aucun diesel ne sera admis à circuler dans la métropole du Grand Paris, même si le propriétaire est un adepte de l’écoconduite.

L’AdBlue® est injecté dans le tuyau d’échappement. Sous l’effet de la chaleur, il se transforme en ammoniac (NH3) qui, à l’intérieur du pot catalytique, convertit les oxydes d’azote (NOx) en vapeur d’eau (H2O) et en azote inoffensif (N2). Ainsi, il permet de satisfaire aux exigences des normes Euro sur la réduction des émissions de polluants des véhicules diesel.

Comment se fabrique l'AdBlue® ?

La fabrication de l’AdBlue® doit répondre à la norme ISO 22241. La composition de l’AdBlue® compte 67,5 % d’eau déminéralisée et à 32,5 % d’urée (CO(NH2)2). Il peut contenir des traces d’ammoniac libre et de biuret (C2H5N3O2). Se présentant sous la forme d’un liquide incolore, limpide et quasiment sans odeur, l’AdBlue® cristallise à -11 °C et s’évapore à plus de 30 °C.

L'AdBlue® est-il dangereux ?

L'AdBlue®, ou AUS 32, n’est pas une substance dangereuse. Biodégradable et non toxique, il ne présente pas de danger particulier pour la santé humaine et l’environnement. Néanmoins, l’AdBlue® nécessite des conditions de stockage particulières. Il est corrosif pour certains métaux et doit être conservé de préférence dans du plastique ou de l’acier inoxydable. L’AdBlue® doit de préférence être gardé à une température comprise entre -5 °C et 30 °C, à l’abri de la lumière. Lors du stockage dans un autre contenant que l’original, il faut veiller à la propreté du contenant pour ne pas contaminer le liquide. De plus, le contenant doit être fermé hermétiquement pour éviter l’intrusion de poussière. S’il est conservé dans de bonnes conditions, l’AdBlue® garde ses propriétés pendant une période de 18 mois.

L'AdBlue® est-il inflammable ?

L’AdBlue® n’est ni inflammable ni explosif. Son transport, même en grandes quantités, n’est pas concerné par la réglementation sur le transport de matières dangereuses.

Qu'est-ce que l'urée dans l'AdBlue® ?

L’urée est un composé chimique de formule CO(NH2)2. Aussi appelée « carbamide », elle est naturellement dans le corps. Synthétisée par le foie, elle aide à l’excrétion de l’azote et est éliminée par l’urine. En 1828, le chimiste allemand Friedrich Wöhler réalise la synthèse de l’urée, qui est alors utilisée dans plusieurs domaines de l’industrie.

  • Engrais : contenant 46 % d’azote, l’urée est utilisée dans les engrais azotés, sous forme de granulés à épandre.
  • Alimentation animale : comme additif alimentaire, l’urée est employée dans les aliments pour ruminants, comme les bovins.
  • Cosmétiques : l’urée est présente dans certains produits cosmétiques pour ramollir les ongles et la peau.
  • Agroalimentaire : grâce à sa saveur amère, l’urée sert à la fabrication de l’additif alimentaire numéro E927b.
  • Plasturgie : l’urée entre dans la composition des plastiques thermodurcissables (aminoplastes), utilisés dans la fabrication d’objets moulés, vernis, de dérivés du bois et d’autres revêtements.

Où acheter de l'AdBlue® ?

L’AdBlue® est stocké dans un réservoir de 11 à 25 litres séparé du réservoir de gasoil. Le conducteur doit faire le plein dès qu’un voyant d’alerte s'allume sur le tableau de bord. Vous trouverez de l’AdBlue® dans toutes les stations-service, mais aussi chez les concessionnaires et dans les centres auto. Il est vendu sous forme de bidons de 5 à 10 litres. Il est également possible de se procurer des fûts de plus de 200 litres, voire des conteneurs IBC de 1 000 litres chez des vendeurs en gros.

Dans les stations-service E.Leclerc, l’AdBlue® est souvent disponible à la pompe, pour un prix au litre inférieur à celui en bidon. Les normes européennes pour les carburants imposent un étiquetage harmonisé dans les stations-service mais ne concernent pas l’AdBlue®. Néanmoins, vous trouverez facilement celui-ci grâce aux pompes de couleur bleue et à l’affichage de la marque AdBlue®.

Vous gérez une flotte de véhicules diesel pour votre entreprise ? Avec la Carte carburant pro E.Leclerc, bénéficiez de tarifs intéressants sur le gasoil mais aussi sur l’AdBlue®. De plus en plus de pompes AdBlue® sont disponibles dans les stations-service E.Leclerc.

 

Encore une question ?