Liste des articles
Illustration Maintenance prédictive d'une flotte auto

Gérez malin

Modifié le 10/05/2022

Gestion de flotte auto : zoom sur le concept de la maintenance prédictive

Conserver un parc automobile en bon état constitue l’un des enjeux prioritaires des gestionnaires de flotte auto. Dans ce contexte, la maintenance prédictive fait désormais partie des concepts à maîtriser, et à mettre en application. Focus sur cette notion et les avantages qu'elle apporte aux gestionnaires de parc automobile.

Quelles sont les différences entre maintenance curative, préventive et prédictive ? 

Depuis plusieurs années, la maintenance prédictive s’invite dans les entreprises attentives à optimiser la gestion de leur parc automobile. En pratique, la démarche consiste à anticiper les pannes et les défaillances qui pourraient intervenir sur un véhicule. Pour cela, le gestionnaire de flotte s’appuie sur une surveillance permanente des véhicules, permise notamment par l’innovation et le développement de tout un tas de capteurs dans les véhicules connectés.

C’est donc à distinguer de la maintenance préventive, qui consiste à prévenir les risques de défaillance en suivant un rythme d’intervention prédéfini, selon une estimation du cycle de vie d’un équipement. Et de la maintenance curative ou corrective, qui consiste à intervenir une fois que la panne s’est produite. Concrètement, la maintenance prédictive s’inscrit ainsi à mi-chemin entre la maintenance préventive et la maintenance curative. Ce type de maintenance complète d’autres concepts de la car policy ou du cahier des charges de la flotte auto d’une entreprise, comme le TCO (Total cost of ownership) ou le TCM (Total cost of mobility). On atteint ainsi une meilleure gestion de la flotte auto, et une meilleure optimisation de ses coûts.

Maintenance prédictive : quelles sont les données importantes ?

La maintenance prédictive s’appuie sur le traitement de tout un tas de données relatives à l’usure des pièces mécaniques d’un véhicule (mais pas seulement). L’arrivée d’un ensemble de capteurs dans les véhicules modernes a largement contribué au développement de la maintenance prédictive. Par exemple, aujourd’hui, il est beaucoup plus facile de suivre l’évolution de l’état des pneumatiques d’un véhicule, grâce à des capteurs qui informent le gestionnaire de flotte des premiers signes d’usure et/ou de défaillance.
 

Quels sont les avantages de la maintenance prédictive pour les gestionnaires de flotte ?

La maintenance prédictive permet aux gestionnaires de flotte auto d’avoir une connaissance pointue de l’état de chaque véhicule constituant le parc automobile de l’entreprise. Avec toutes les informations à sa disposition, le gestionnaire de flotte auto identifie avec une grande précision l’usure d’une pièce mécanique, et le moment le plus opportun pour procéder à son remplacement. En pratique, la maintenance prédictive permet de réaliser de significatives économies :

  • elle permet de ne pas intervenir trop tôt sur le véhicule, donc évite des dépenses inutiles ;
  • elle permet de ne pas intervenir trop tard sur le véhicule, donc évite des dépenses liées aux réparations de la panne ;
  • elle est utile pour remplacer uniquement les pièces mécaniques nécessaires, sans faire de dépenses de remplacement « par précaution » ;
  • elle évite l’immobilisation d’un véhicule en panne, et les dépenses urgentes pour trouver un véhicule de remplacement ou une solution de transport alternative.

La maintenance prédictive des véhicules a également un avantage sur le quotidien des collaborateurs de l’entreprise. Tous ont désormais la certitude d’avoir à leur disposition un véhicule en parfait état de fonctionnement, et chaque fois qu’ils sont susceptibles d’en avoir besoin. La maintenance prédictive libère enfin du temps pour le gestionnaire de flotte. Celui-ci peut alors se consacrer à d’autres activités tout aussi importantes, comme la gestion du carburant, avec la souscription d'une carte carburant E.Leclerc par exemple, le respect des nouvelles normes en matière d’émissions de CO2 comme la norme WLTP (Worlwide harmonized light vehicule test procedure) dans l’acquisition de véhicules, etc.

Quel avenir pour la maintenance prédictive ?

De nombreux spécialistes prédisent un avenir florissant à la maintenance prédictive, qui demeure, pour l’heure, adoptée par un nombre encore limité d’entreprises et d’industriels. Auprès des gestionnaires de flotte auto, la mise en application de la maintenance prédictive participe à rendre le déroulement des opérations d’entretien et de maintenance des véhicules beaucoup plus fluide. Le lien avec les équipementiers automobiles devient de plus en plus étroit, les gestionnaires de flotte étant en capacité de faire remonter des informations importantes sur la qualité de telle ou telle pièce mécanique.

À long terme, il est donc possible d’imaginer des véhicules qui seront de moins en moins confrontés à des pannes mécaniques. Offrant simultanément une meilleure qualité de service, une ultra-personnalisation, un gain de confiance et un timing parfait sur le remplacement des pièces mécaniques, la maintenance prédictive s’inscrit à coup sûr comme l’avenir de la maintenance. Cela vaut pour la gestion d’une flotte auto, mais aussi de façon plus générale pour l’ensemble du secteur industriel.

Encore une question ?