Liste des articles
Décote voiture flotte

Décodeur

Modifié le 18/01/2023

Le gaz GNV : une alternative viable et économique au gasoil et à l’essence

Face à l’incapacité de produire une essence ou un gasoil écologique, le GNV se présente comme une solution alternative aux énergies fossiles. Il est réputé pour offrir un excellent rendement, tout en se révélant moins cher et moins polluant que les moteurs diesel ou essence. Qu’est-ce que le GNV ? Pourquoi est-il considéré comme un carburant écologique ? Quelles sont les perspectives d’exploitation du gaz GNV ? Le GNV est-il une énergie utilisable dans d’autres domaines que les transports ?

Qu’est-ce que le gaz GNV ?

Que veut dire GNV ? Il s’agit d’un sigle pour désigner le gaz naturel pour véhicules. Il se destine aux voitures et aux poids lourds, comme les camions ou les autobus. À l’heure actuelle, il est réservé aux professionnels de tous secteurs, et non aux particuliers. Le gaz GNV ne doit pas être confondu avec le GPL (gaz pétrole liquéfié). Tous deux complètent la consommation d’un carburant « classique », par exemple le GNV avec essence ou diesel (principe de bicarburation). La principale différence entre GNV et GPL tient à leur composition.

 
Quelle est la composition du gaz GNV ?

Le gaz GNV est majoritairement composé de méthane. On parle parfois de biométhane, car la concentration peut atteindre 97 %. Au contraire, le GPL se constitue de propane et de butane, ce qui en fait un carburant très inflammable. À noter que le carburant GNV est plus léger que l’air. Sa volatilité réduit ainsi que le risque d’inflammabilité et d’explosion. Pour des raisons de sécurité, le stockage du GNV (ou gaz naturel pour véhicules) se fait dans des conditions spécifiques suivant le type d’énergie : GNL ou GNC.

 
Quels sont les différents types de gaz GNV ?

Le GNL (gaz naturel liquéfié) et GNC (gaz naturel comprimé) sont les deux types de gaz GNV. Le GNL nécessite un stockage dans des réservoirs cryogéniques (jusqu’à -160 °C) dont la pression n’excède pas quelques bars. Quant au GNC, il exige un stockage sous une pression de 200 bars, d’où sa dénomination. Il s’agit de la principale différence, car ces deux variantes peuvent faire office de carburant GNV. Au-delà de cette caractéristique, on peut aussi évoquer une autonomie qui évolue en fonction de la motorisation et des technologies des véhicules concernés par ce gaz écologique.

Quels sont les avantages du gaz naturel pour voiture ?

Le carburant GNV, ou gaz naturel pour véhicules, présente de nombreux atouts. On peut tout d’abord parler du prix du GNV en France, soit environ 60 centimes d’euro (en moyenne) moins cher au litre que d’autres carburants. Ce qui est particulièrement attractif en comparaison du diesel ou de l’essence. Le GNV est également reconnu pour ses faibles émissions polluantes. Si l’on ne peut pas parler de gasoil ou d’essence écologique, il s’inscrit parfaitement dans les exigences de la norme Euro 6.
 
De manière générale, on observe une diminution de près de 70 % pour l’émission d’oxyde d’azote. Véritable gaz écologique, il produit environ 37 % de dioxyde de carbone en moins, en comparaison des moteurs thermiques standards. Quant aux particules fines, elles ne représentent que 16 % des rejets d’un diesel. On peut évoquer d’autres atouts, comme le coût d’achat d’un véhicule roulant au gaz GNV, réputé moins cher qu’une gamme équivalente en électrique. En tant que carburant, le gaz naturel pour véhicules offre donc un excellent rendement pour un coût moindre. Il peut même faire l’objet d’une production écoresponsable, grâce au BioGNV.

 
BioGNV : l’alternative durable du gaz GNV !

Dans le domaine de l’énergie, le GNV peut se présenter sous l’appellation de BioGNV, ainsi nommé en raison de l’origine de sa production. En effet, il est issu de la valorisation de déchets. Ainsi, il s’inscrit dans le processus de méthanisation de déchets verts ou organiques. Par exemple, les boues de station d’épuration, les rebuts agricoles, les déchets de l’industrie agroalimentaire, ou encore les ordures ménagères. À noter qu’il existe du BioGNL et du BioGNV.
 
Tout comme le gaz GNV classique, le BioGNV peut servir en tant que carburant pour les solutions de mobilité ou pour d’autres usages. Parmi ces derniers, on peut évoquer l’alimentation des réseaux de distribution en vue d’une desserte des sites, locaux et logements habilités à le recevoir. En raison d’un faible impact environnemental et de la revalorisation des déchets, ce type de GNV crée un cercle vertueux, propre à une économie circulaire.
 
Pour vous permettre de gérer vos déplacements et livraisons de manière optimale, la carte carburant E.Leclerc propose différents services aux professionnels, comme les gestionnaires de flotte automobile et les transporteurs routiers. Cela vaut pour faire le plein ou l’appoint de carburant, gaz GNV ou autres, ainsi que l’entretien des véhicules, l’achat en station-service, sans oublier la mise à disposition de places de stationnement réservées.

Biocarburants avantages
Lire l'article

Les avantages et inconvénients des biocarburants

Les biocarburants sont une solution d’avenir dans le secteur du transport. Voici les principaux avantages et inconvénients des biocarburants.

Article éco-conduite
Lire l'article

Éco-conduite : réflexes pour conduire moins cher

Testez vos connaissances à l’aide de notre quiz et téléchargez nos fiches récapitulatives pour adopter l’éco-conduite en ville et sur autoroute.

Illustration flotte automobile de demain
Lire l'article

Flotte auto : les énergies d’avenir pour les professionnels

Renseignez-vous sur les solutions de mobilité d’avenir pour votre flotte automobile avec des énergies propres et performantes, comme l’hydrogène ou le GNV.

E85
Lire l'article

Le E85, c’est quoi ?

Moins cher et moins polluant, ce type d’essence est de plus en plus présent dans les stations-service. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’E85 : composition, prix, véhicules compatibles … 

Encore une question ?