Skip to Content

On se dit tout
Megaphone
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
Gérez malin

Comment payer moins cher l’entretien de ses véhicules ?

Publié le 27 juin 2017

L’entretien d’un véhicule représente 9% de son coût total, selon l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE). Une proportion qui peut vite grimper si un suivi rigoureux n’est pas effectué. Tour d’horizon des principaux points à surveiller pour limiter son budget.

1

Externaliser l'entretien de votre véhicule


Première solution pour se délester des soucis d’entretien (et de réparation) : l’externalisation. Opter, par exemple, pour de la location longue durée (LLD) permet de confier au loueur l’entretien régulier du véhicule, à condition toutefois que cette prestation figure dans le contrat. « L’entretien courant est forfaitisé en cas de location », confirme Christophe Delivet, directeur de Service Delivery d’Arval France. Cela permet de lisser les frais d’entretien d’une flotte pour une entreprise. En outre, en cas de panne, c’est le loueur qui prend en charge les frais de réparation. Une autre astuce consiste à passer par des réseaux de réparation proposant des offres ciblées vers les entreprises, avec des réductions de près de 30% sur certaines prestations.

Pour éviter les soucis d'entretien, optez pour l'externalisation

2

Cahier de maintenance


Quelle que soit la formule choisie (location ou achat), payer moins cher l’entretien de ses véhicules est une discipline quotidienne : « le chef d’entreprise doit faire en sorte que les salariés soient sensibilisés au bon entretien de la flotte », continue le spécialiste. A commencer par le respect scrupuleux des intervalles d’entretien (vidange, contrôle de la pression des pneus chaque mois…) grâce à un planning de maintenance rigoureux.

Un bon entretien passe par un planning de maintenance rigoureux

3

Formation à l'éco-conduite


L’éco-conduite permet aussi de préserver ses véhicules dans la mesure où « conduire plus doucement réduit le nombre d’accidents », renchérit Christophe Delivet. Une formation délivrée à vos salariés est indispensable pour apprendre, par exemple, à ne pas accélérer dans les dix premiers kilomètres lorsque le moteur est froid ou encore à enclencher rapidement la vitesse supérieure. Apprendre à vos collaborateurs à couper le contact pour tout arrêt supérieur à 10 secondes, ou à anticiper le trafic pour éviter les freinages et les accélérations inutiles, peut également vous épargner des pannes coûteuses.

Préservez vos véhicules avec l'éco-conduite

4

Surveiller ses pneus


Attention également aux pneus : il est nécessaire de les surveiller très régulièrement. En effet, des pneus insuffisamment gonflés accroissent la résistance au roulement ainsi que leur usure. La pression de gonflage doit être contrôlée chaque mois et identique sur tous les pneus. Autre astuce : interchanger ses pneus régulièrement permet d’allonger leur durée de vie.

Vérifiez la pression de gonflage chaque mois

5

Suivi de l'entretien du véhicule : aide de la télématique


Enfin, l’usage de la télématique permet sans aucun doute de mieux suivre l’entretien du véhicule. « Un boîtier installé sur la voiture et lié à un logiciel de gestion donnera des indications précieuses sur le nombre de kilomètres parcourus, mais aussi sur les accélérations, les freinages trop violents et les diagnostics de maintenance », conclut Christophe Delivet.

Suivez l'entretien de vos véhicules avec la télématique

la Carte carburant pro E.Leclerc

Plus de 680 stations-service
E.Leclerc partout en France

Gestion simplifiée
et suivi en temps réel
de votre flotte

Maîtrise
de votre budget

Des relais régionaux à votre service et un centre d'appel
ouvert 6j/7

Souscrire maintenant
Trouvez votre station-service E.Leclerc et Partenaires
Estimez votre économie annuelle
avec la carte carburant E.Leclerc